Fondato nel 1908, FC Lugano milita attualmente nel massimo campionato di calcio svizzero, la Raiffeisen Super League. Pour la Coupe du monde 2006, elle échoue en barrages (1-0 ; 0-1, 2-4 tab) contre l'Australie. L'Uruguay rejoint alors l'Argentine en tant que sélection la plus titrée en Copa América (14 victoires). Aqui não há intervalo... tenha sempre acesso a informações actuais, rigorosas, curiosas e divertidas sobre o maior espectáculo do mundo. En demi-finale, l'Uruguay s'incline face aux Pays-Bas (3-2), puis de nouveau face à l'Allemagne en petite finale (3-2). L'inimitié entre les fédérations d'Uruguay et d'Argentine devient telle qu'elle empêche le déroulement du championnat sud-américain pendant plusieurs années. L'Uruguay se qualifie pour la finale en battant les Pays-Bas (2-0) puis l'Italie (2-0) au premier tour. Pablo Bengoechea est un meneur de jeu et capitaine emblématique de la sélection, vainqueur de la Copa América en 1987 et 1995, en marquant à chaque fois en finale[56]. For faster navigation, this Iframe is preloading the Wikiwand page for Nazionale di calcio dell'Uruguay . À la grande surprise des observateurs, la Celeste survole le tournoi en remportant tous ses matchs, face à la Yougoslavie (7-0), les États-Unis (3-0), la France, pays hôte (5-1), les Pays-Bas (2-1) et la Suisse en finale (3-0), devant plus de 40 000 spectateurs. Il est de loin le pays le moins peuplé à avoir remporté la Coupe du monde et le tournoi de football des Jeux olympiques. Cinquième du groupe éliminatoire pour la Coupe du monde de 2002, elle doit affronter l'Australie et s'impose en barrages (0-1 ; 3-0). Les années suivantes sont difficiles. Avec cette démonstration, le football change d'époque[13]. Son style de jeu historique est la garra, ou garra charrúa, caractérisée par son grand engagement physique et sa force mentale. Le 30 juillet, il accueille la finale du tournoi, au cours de laquelle l'Uruguay s'impose face à l'Argentine devant 60 000 à 93 000 spectateurs. Opposée au Brésil, la Celeste l'emporte 2 buts à 1 grâce à Barrios et Victorino. Elle prend la quatrième place à la Copa América 2001, après une défaite contre le Honduras (2-2, 4-5 tab). Pendant l'été 1997, elle doit défendre son titre continental en Bolivie mais est éliminée dès le premier tour par la Bolivie et le Pérou. Mais la Celeste s'arrête en quarts de finale, surprise par un des deux meilleurs troisièmes de groupe, en l'occurrence le Pérou qui se qualifie à l'issue de la séance de tirs aux buts (5 t.a.b. Le 16 mai 1901, l'Albion Football Club, renforcé pour l'occasion par quelques joueurs du Club Nacional de Football (deux des principaux clubs de Montevideo), organise un match contre une sélection argentine, qui se solde par une défaite uruguayenne sur le score de 2-3. Il palmarès dell’Uruguay parla chiaro: in bacheca figurano 2 Olimpiadi, 2 Mondiali, 15 Coppe America (record per la competizione), 1 Mundialito (formato dalle vincitrici di tutte le coppe del mondo) e 2 Confederations Cup che la rendono la Nazionale più titolata della storia. En quart, elle retrouve le Venezuela et s'impose 4-1 (doublé de Diego Forlán, buts de Pablo García et de Cristian Rodríguez), puis en demi-finale échoue contre le Brésil (2-2 tab 4-5, buts de Diego Forlán et de Sebastián Abreu). Entre 1902 et fin 1915, l'Uruguay dispute 35 matchs dont 34 avec son voisin. Au premier tour, profitant des forfaits de la Turquie et de l'Écosse, sa large victoire sur la Bolivie (8 buts à 0, triplé d'Oscar Míguez, doublé de Juan Alberto Schiaffino, buts de Julio Gervasio Pérez, d'Alcides Ghiggia et d'Ernesto Vidal) lui suffit à se qualifier pour le tour final, qui oppose quatre finalistes. Il faut attendre 1935 pour voir se jouer une édition spéciale du Campeonato sudamericano, que l'Uruguay remporte (le tournoi est officiellement rétabli en 1939). Alignant huit héros de 1924, la Celeste conserve son titre olympique en battant les Pays-Bas (2-0), l'Allemagne (4-1) et l'Italie (3-2). Elle remporte en 2011 la Copa América, la compétition opposant les sélections d'Amérique du Sud, pour la 15e fois, un record. Remettant son titre en jeu, il remporte le 9 novembre 1927 face à la Bolivie la plus large victoire de son histoire (9-0). L'histoire de la Celeste avec l'équipe du Brésil, autre voisin et adversaire régulier, est marquée par le choc du « Maracanaço Â», le surnom donné à la victoire des Uruguayens au Brésil lors de la Coupe du monde de 1950[62]. Aspetti legislativi. L'équipe d'Uruguay de football (Selección de fútbol de Uruguay) est la sélection de joueurs uruguayens représentant le pays lors des compétitions internationales de football masculin, sous l'égide de l'Association uruguayenne de football. L'evoluzione della tecnica di gioco. À la Copa América 2007, l'Uruguay s'incline lourdement face au Pérou (0-3), bat la Bolivie (1-0, but de Vicente Sánchez) et fait nul contre le pays organisateur, le Venezuela (0-0). Dans une ambiance folle, devant 93 000 spectateurs[15] et de nombreux journalistes, les locaux retournent une situation délicate à la pause et l'emportent finalement 4 buts à 2 (buts de Pablo Dorado, de Pedro Cea, de Santos Iriarte et de Héctor Castro)[20],[21]. Face au style physique et rustre des Européens, la sélection sud-américaine oppose un jeu collectif basé sur des passes courtes, une bonne technique individuelle et une occupation intelligente de l'espace, couplé à une excelle préparation physique. Palmarès européen: Ligue des Champions Ligue Europa Coupe des Coupes Coupe des villes de foire: ... Società Sportiva Calcio Napoli (16) Associazione Sportiva Roma (25) Associazione Calcio Fiorentina (27) ... Uruguay (9) Mexique (16) Costa Rica (23) Equipes autres La Celeste écarte le Pérou en demi-finale (2-0), puis le Paraguay en finale (3-0), glanant ainsi son 15e continental, son premier depuis seize ans[28]. Durant ses trois matchs de préparation, l'Uruguay n'encaisse aucun but et ce sera également le cas lors des phases de poules de la coupe du monde. La plus mauvaise performance durant cette période est la 6e place en 1949. Cet article traite de l'équipe masculine. Lors du match suivant contre l'Angleterre, Luis Suárez de retour de blessure marque un doublé qui permet à son équipe de s'imposer (2-1)[32]. Après avoir fait match nul contre l'Espagne (2-2, buts d'Alcides Ghiggia et d'Obdulio Varela) et battu la Suède (3-2, doublé d'Oscar Míguez et but d'Alcides Ghiggia), l'Uruguay joue lors de l'ultime match (qui n'est pas une finale ; c'est la seule fois où cette formule de compétition sera adoptée) une rencontre décisive face au Brésil, qui n'a besoin que d'un match nul pour remporter le titre[22]. En 1937 et 1947, il prend la troisième place et la 4e en 1945 et 1946. José Santamaría, international de 1952 à 1957, obtient sa naturalisation espagnole à la suite de son transfert au Real Madrid CF en 1957. Uruguay: palmarès e risultati della squadra di calcio. Le regole. Tutte le informazioni e le ultime news sulla squadra, i risultati, il calendario, le stagioni, la biglietteria, lo shop e lo stadio. Actualités Pour la compétition en cours, voir: Éliminatoires de la Coupe du monde de football 2022: zone Amérique du Sud modifier L' équipe d'Uruguay de football (Selección de fútbol de Uruguay) est la sélection de joueurs uruguayens représentant le pays lors des compétitions internationales de football masculin, sous l'égide de l' Association uruguayenne de football . L'Uruguay se qualifie pour la Coupe du monde 2018 après avoir terminé 2e de la zone Amérique du Sud, bien que loin derrière le Brésil. Francia: palmarès e risultati della squadra di calcio. Équipes nationales masculines de football vainqueurs de la, La grande puissance mondiale du football (1916-1930), Un deuxième titre « surprise Â» au Maracanã (1931-1959), Une équipe à la recherche de son passé (1959-2007). Il tifo. Le terrible défenseur Paolo Montero a arrêté sa carrière internationale trop tôt (en 2005) pour accompagner leur succès en sélection[46]. Il calcio e la televisione. Coupe de France Féminine Lors du match disputé en 1901, la sélection uruguayenne porte le maillot rouge et bleu de l'Albion Football Club. Or, l'équipe d'Uruguay n'a remporté que deux Coupes du monde, en 1930 et 1950. Mais elle est battue par la France (0-2) en quarts de finale avec notamment un but encaissé sur une erreur inhabituelle de leur gardien expérimenté Fernando Muslera. La première édition en 1916 a lieu à Buenos Aires. Salut de l'équipe d'Uruguay, avant la finale des JO de 1924. Argentina 1916, Uruguay 1917, Cile 1920, Uruguay 1923, Uruguay 1924, Cile 1926, Perù 1935, Uruguay 1942, Uruguay 1956, Ecuador 1959, Uruguay 1967, Copa … Luis Alberto Cubilla, international de 1959 à 1974, suit Schiaffino au classement du « Meilleur joueur Sud-Américain du siècle Â» édité par l'IFFHS[54]. L'Uruguay compte 3,4 millions d'habitants en 2008, mais seulement 1,75 en 1930. Après plusieurs décennies de résultats décevants, la sélection uruguayenne renoue avec son glorieux passé lors de la Coupe du monde 2010 où elle atteint les demi-finales. Légende du classement sud-américain : L'Uruguay utilise pour ses matchs à domicile le stade Centenario, situé dans le quartier Parque Batlle de Montevideo. Avant la mise en place de la Coupe du monde, les Jeux olympiques étaient la grande compétition internationale du football et avaient alors valeur de « championnat du monde Â». Pour l'équipe féminine, voir. Les deux sélections s'opposent également à six reprises en finale continentale, en 1919 (la finale est rejouée), 1956, 1983, 1989, 1995 et 1999. L'arbitre l'exclut et accorde un penalty au Ghana, qui n'est finalement pas transformé, ouvrant la voie au succès uruguayen[26]. L'Uruguay n'a jamais gagné contre l'Espagne[9]. Ils portent à cette occasion et pour la première fois un maillot bleu clair, celui avec lequel le River Plate Football Club, un des principaux clubs uruguayen du moment, a battu les Argentins d'Alumni quelques jours plus tôt. La Celeste s'adjuge une deuxième Coupe du monde en 1950 en dominant « en finale Â» le Brésil au Maracanã de Rio de Janeiro, plongeant tout un peuple dans le désarroi. Le résultat suscite la polémique car dans le temps additionnel de la prolongation, Luis Suárez repousse de la main un tir qui allait entrer dans le but uruguayen. L'arbitraggio. L'équipe d'Uruguay de football est surnommée la Celeste, en référence à la couleur bleu clair du maillot, et ses joueurs les Charrúas[24], en hommage au peuple amérindien Charrúa, établi sur les côtes du río de la Plata et du río Uruguay, qui opposa une grande résistance aux conquistadors (le peuple fut finalement massacré en 1831). Avec ses vedettes Alcides Ghiggia, Juan Alberto Schiaffino et le capitaine Obdulio Varela, l'Uruguay souffle, à la surprise générale, le titre au Brésil, pays hôte et favori de la compétition[23]. Auparavant, les deux vainqueurs des Jeux olympiques en 1924 et 1928 sont Ernesto Figoli et Primo Gianotti[42]. L'Uruguay tombe dans le groupe D, « groupe de la mort Â» qui comprend deux autres anciens champions du monde (Italie et l'Angleterre) ainsi que le Costa Rica[30]. L'équipe d'Uruguay fait son retour en Coupe du monde en 1950, lors de la quatrième édition organisée au Brésil. Vainqueurs notamment de la République tchèque et de l'Afrique du Sud, les jeunes s'inclinent en demi-finale face à l'Australie et terminent 4e[25]. La Copa América (Coppa America) è il campionato continentale di calcio della CONMEBOL, la federazione che raggruppa le nazionali del Sud America.. Si tratta del più longevo torneo calcistico per nazionali tuttora disputato che non sia organizzato all'interno di una rassegna polisportiva più ampia, poiché la sua prima edizione risale al 1916 in Argentina. Elles se sont disputé deux finales mondiales, lors des Jeux olympiques de 1928 puis lors de la Coupe du monde de 1930. Campionati mondiali di calcio: Albo d’oro Tutte le edizioni dei campionati mondiali dal 1930 fino ad oggi con paese ospitante, nazionale vincitrice e nazionale seconda classificata: Paese ed anno Le Nacional s’enorgueillit notamment d'avoir fourni tous les joueurs lors de la première victoire de la sélection en 1903 et d'avoir compté des sélectionnés lors de tous les succès de l'équipe d'Uruguay, mondiaux et continentaux[45]. Lors du premier match international à Montevideo en 1889, la sélection de Montevideo (qui n'était pas encore celle de l'Uruguay) porte les couleurs du Montevideo Cricket Club (en). Le tournoi de qualification pour la Coupe du monde 1998 en 1996 et 1997 tourne au naufrage, l'Uruguay terminant 7e des neuf concurrents d'Amérique du Sud. Le logo de la Celeste a la particularité d'être orné de quatre étoiles. La sélection uruguayenne est surnommée la Celeste (en français : « la céleste Â»). Le stade est inauguré le 18 juillet 1930 lors du premier match disputé par l'Uruguay dans le tournoi face au Pérou. Tout sur Nahitan Michel Nández Acosta : transferts, salaire, palmares, statistiques en club et en sélection nationale. Un an plus tard, les Uruguayens tiennent leur revanche lors Jeux olympiques d'Amsterdam. Il est terminé juste à temps grâce à la réduction de la capacité initialement prévue à 100 000 places. Comme avec l'Argentine, un trophée a été mis en jeu entre les deux pays, la Copa Rio Branco, disputée à dix reprises entre 1931 et 1976. Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre. Palmarès:. Les plus grands joueurs de l'histoire du football sont ici avec leurs histoires et palmarès. (?) Elle remporte deux fois la Copa América (en 1983, après une finale face au Brésil en matchs aller-retour, et en 1987 contre le Chili à Buenos Aires) et participe aux phases finales des Coupes du monde 1986 et 1990, dont elle est élimininée en huitième de finale par l'Argentine et l'Italie respectivement. Construit pour la première édition de la coupe du monde de football, il est l'œuvre de l'architecte Juan Antonio Scasso[40]. Le football n'est pas au menu des Jeux olympiques de 1932 et, vexée par le boycott de plusieurs équipes européennes en 1930, l'Uruguay refuse de se rendre en Italie pour défendre son titre lors de la Coupe du monde 1934. En 1916, l'Association uruguayenne de football fonde avec ses homologues argentine, chilienne et brésilienne la Confédération sud-américaine de football (CONMEBOL), qui se charge d'organiser dès lors un Campeonato Sul-Americano (en français : « Championnat sud-américain des nations Â») chaque année. (4 - 2 tiri di rigore), Uruguay - Spagna: 2 - 2Uruguay - Svezia: 3 - 2, © 2020 - www.sport-histoire.fr - All rights reserved -, Competizioni ciclistiche : vincitrici e albo d'oro, Visualizza tutti i risultati della squadra, 15 vittorie in Copa América (1916, 1917, 1920, 1923, 1924, 1926, 1935, 1942, 1956, 1959b, 1967, 1983, 1987, 1995, 2011), 43 participations (1916, 1917, 1919, 1920, 1921, 1922, 1923, 1924, 1926, 1927, 1929, 1935, 1937, 1939, 1941, 1942, 1945, 1946, 1947, 1949, 1953, 1955, 1956, 1957, 1959a, 1959b, 1967, 1975, 1979, 1983, 1987, 1989, 1991, 1993, 1995, 1997, 1999, 2001, 2004, 2007, 2011, 2015, 2019), 15 vittorie (1916, 1917, 1920, 1923, 1924, 1926, 1935, 1942, 1956, 1959b, 1967, 1983, 1987, 1995, 2011), 6 volte secondo (1919, 1927, 1939, 1941, 1989, 1999). Pour la Copa América 1999, après avoir passé difficilement le premier tour, l'Uruguay atteint avec quelques difficultés la finale mais perd 3-0 contre le Brésil. Le jeu de la sélection, caractérisé par son engagement physique et sa force morale, est souvent surnommé garra charrúa[37]. Deux victoires poussives (1-0) contre l'Égypte et l'Arabie Saoudite et une plus nette (3-0) contre la Russie, certes rapidement réduite à 10 à la suite d'un carton rouge, lui assurent la première place groupe A. Elle bat en huitième de finale le Portugal (2-1), champion d'Europe en titre. Le maillot uruguayen comporte quatre étoiles, dans la mesure où les deux titres olympiques obtenus en 1924 et 1928 avant la première Coupe du monde, s'ajoutent à ceux gagnés dans celle-ci en 1930, et vingt ans plus tard au Brésil[2]. Les tournois de football des Jeux olympiques de 1924 et 1928 seront les seuls co-organisés par la FIFA, qui les reconnait comme des championnats du monde[15]. In der Erfolgsübersicht werden alle Titel des Spielers angezeigt. Pour la quatrième fois consécutive, l'Uruguay termine 5e de la zone Amérique du Sud et participe matches de barrage des qualifications pour la Coupe du monde, où elle affronte cette fois la Jordanie. L'Uruguay entame la compétition par un match nul contre la France, finaliste de l'édition précédente (0-0), avant de battre l'Afrique du Sud, pays organisateur (3-0), puis le Mexique (1-0), et se qualifie ainsi en 8e de finale. Le attrezzature e gli impianti. À partir de la fin des années 1950, la Celeste a beaucoup plus de mal à se tenir au sommet du football mondial. Vainqueur de la Corée du Sud (2-1, doublé de Luis Suárez), les Uruguayens atteignent pour la première fois depuis 40 ans les quarts de finale. En 1962, elle est éliminée dès le premier tour. La compétition a eu lieu du 24 2019 au 2 août 2020 . La pratique du football amateur est de nouveau possible, sous réserve de règles strictes à respecter. C'est le plus vieux duel de sélections hors Grande-Bretagne[59]. Juventus Turin : retrouvez toutes les informations sur le club, le calendrier, les résultats, le palmarès, les statistiques mais aussi l'effectif. Les vedettes des années 2000 et 2010 sont les attaquants Diego Forlán[46], Luis Suárez et Edinson Cavani, et le défenseur et capitaine Diego Lugano[58]. La storia del calcio sommario: Il calcio dalle origini a oggi. Après avoir battu la Tchécoslovaquie (2-0, buts d'Oscar Míguez et de Juan Alberto Schiaffino) et l'Écosse (7-0, triplé de Carlos Borges, doublés d'Oscar Míguez et de Julio César Abbadie) au premier tour, il s'impose en quarts contre l'Angleterre (4-2, buts de Carlos Borges, d'Obdulio Varela, de Juan Alberto Schiaffino et de Javier Ambrois). Le Championnat d'Italie Serie A de football 2019/2020 est la 89ème édition de cette épreuve. Tournoi officiel, rétrospectivement déclassé en « amical Â» par la FIFA en raison de la forte polémique ayant entouré l'organisation de ce, Беларуская (тарашкевіца)‎, Éliminatoires de la Coupe du monde de football 2022 : zone Amérique du Sud, Confédération sud-américaine de football, Fédération internationale de football association, Finale de la Coupe du monde de football 1930, Match de football Brésil - Uruguay (Coupe du monde de 1950), tournoi de qualification pour la Coupe du monde 1998, dernière Coupe du monde des moins de 20 ans, meilleur joueur sud-américain de l'année, Liste des matchs de l'équipe d'Uruguay de football par adversaire, https://fr.fifa.com/fifa-world-ranking/ranking-table/men/, Raisons d’exclusion ou d’admission aux matches internationaux « A Â» (1901-1910) : Uruguay - Argentine 1901, Tournoi olympique de football masculin 1924, Tournoi olympique de football masculin 1928, « Premières pour l'Uruguay (lequipe.fr) Â», 30 juillet 1930 - L'Uruguay remporte la première Coupe du monde, Coupe du monde de la FIFA, Uruguay 1930 - Finale, Coupe des confédérations 1997 - Au tour du Brésil, Obdulio VARELA - Un capitaine légendaire, Roque MASPOLI - L'ange gardien de la Celeste, Meilleur Joueur Sud-Américain du Siècle, José Emilio Santamaría - International Appearances, https://fr.wikipedia.org/w/index.php?title=Équipe_d%27Uruguay_de_football&oldid=178137454, Article contenant un appel à traduction en anglais, Article contenant un appel à traduction en espagnol, Article avec une section vide ou incomplète, Catégorie Commons avec lien local différent sur Wikidata, licence Creative Commons attribution, partage dans les mêmes conditions, comment citer les auteurs et mentionner la licence. Benevento : retrouvez toutes les informations sur le club, le calendrier, les résultats, le palmarès, les statistiques mais aussi l'effectif. Au Stade Maracanã de Rio de Janeiro, les Brésiliens ouvrent le score par Friaça mais en l'espace de quelques minutes l'Uruguay renverse la situation grâce à deux buts de Juan Alberto Schiaffino et Alcides Ghiggia. Selección de fútbol de Uruguay) è la rappresentativa calcistica dell’omonimo paese sudamericano ed è posta sotto l’egida dell’Asociación Uruguaya de Fútbol.. È una delle nazionali di calcio più titolate nonché la prima ad aver organizzato e vinto un campionato mondiale di calcio. Gli stadi del calcio. L'Uruguay, ainsi que l'Argentine, ne participent pas aux éliminatoires de la Coupe du monde de football 1938 en protestation de la décision de la FIFA d'organiser la compétition en France et non en Amérique du Sud. Il devient ensuite un entraineur à succès et sera sélectionneur de l'Uruguay de 1991 à 1993. Devant le succès populaire de ces tournois mondiaux, la FIFA décide en 1928 d'organiser sa propre compétition, qui soit ouverte aux joueurs professionnels[n 3]. Après cela et avant 1910, les couleurs varient au fur et à mesure des matchs. leballonrond.fr. L'Uruguay, devancée par le Pérou, ne se qualifie pourtant pas pour le Mundial 1982. La première autre équipe rencontrée est le Chili en 1910, à l'occasion de la Copa Centenario Revolución de Mayo (en), le prédécesseur de la Copa América[10]. Lors de Copa América 2004, l'Uruguay s'assure la troisième place face à la Colombie (2-1). Palmarès:. Le classement pris en compte est celui du mois de décembre. L'Uruguay remporte de nouveau le championnat sud-américain en 1942, en devançant encore l'Argentine, et en est deux fois finaliste en 1939 (gagnée par le Pérou) et 1941 (gagnée par l'Argentine). Calcio e sponsor. En grisé, l'équipe d'Uruguay ne dispute pas la compétition en question. Le match Argentine-Uruguay du 16 juillet 1916 doit être arrêté au bout de cinq minutes à cause de bagarres entre spectateurs. Elle ne brille plus que de façon sporadique, comme en 1966 (en se faisant battre en quarts contre la RFA sur le score de 4-0) et en 1970 en se classant quatrième de la Coupe du monde au Mexique, défaite contre la RFA (0-1). L'Uruguay parvient à se qualifier pour le mondial sud-africain en finissant 5e de la zone Amérique du Sud, puis en éliminant le Costa Rica en barrage (2-0 et 1-1). En 1929, il confie à l'Uruguay l'organisation de la première édition de la Coupe du monde de football, pour fêter le centenaire de l'indépendance du pays. Les Uruguayens commencent mal le tournoi puisque, après avoir mené 1-0 à la mi-temps grâce à un penalty transformé par Edinson Cavani, ils perdent sur le score de 3-1 contre le Costa Rica[31]. Forlán, auteur de cinq buts dans la compétition, est élu meilleur joueur du tournoi[27]. Palmarès en sélection: Vainqueur de la Coupe du Monde 1986 Participation à quatre Coupes du Monde: 1982 (2e tour), 1986 (vainqueur), 1990 (finale), 1994 (1/8 de finale) Battu finalement par l'Argentine de justesse (3-2), l'Uruguay lui abandonne sa couronne. La nazionale di calcio dell’Uruguay (sp. En finale ils retrouvent leurs grands rivaux argentins et l'emportent en match d'appui (1-1 puis 2-1)[14]. Dans les années qui suivent, l'Uruguay va disposer d'une nouvelle génération d'exception, menée par Enzo Francescoli, Pablo Bengoechea et Ruben Sosa. Le tecniche di allenamento. Nazionale 1927-1934 Uruguay: 8 (3) Carriera da allenatore 19?? Nazionale di calcio dell’Uruguay. En 1926, l'Uruguay remporte de nouveau le championnat sud-américain. Les joueurs suivants sont également importants dans l'histoire de la sélection uruguayenne[réf. Les Argentins l'emportent 3-0[4]. Pendant longtemps, le sélectionneur emblématique de la sélection uruguayenne reste Alberto Suppici, vainqueur de la Coupe du monde de football 1930, qui dirige 33 matchs de 1928 à 1932 puis de 1935 à 1941[41]. Uruguay: 2007-2013 US Palerme (34), SSC Naples (78) 213 0,53 112: 62. La nazionale di calcio dell'Italia è la selezione maggiore maschile di calcio della Federazione Italiana Giuoco Calcio, il cui nome ufficiale è nazionale A,[3] che rappresenta l'Italia nelle varie competizioni ufficiali o amichevoli riservate a squadre nazionali. 1x Campione di Sud America U20. Das ist die Erfolgs Statistik von Martín Cáceres vom Verein AC Florenz. Vainqueurs du Chili (4-0) et du Brésil (2-1), les Uruguayens remportent le trophée en tenant le match nul face à l'Argentine dans une ambiance hostile[n 2]. Le Championnat d'Italie Serie A de football 2005/2006 est la 75ème édition de cette épreuve. La FIFA qualifie de « stars du passé Â» de la sélection uruguayenne les joueurs suivants[24] : Outre Héctor Scarone, cinq joueurs uruguayens ont participé aux trois campagnes triomphales de 1924, 1928 et 1930 : José Nasazzi, le défenseur central et capitaine de la sélection[46], José Andrade, surnommé La maravilla negra (en français : « La merveille noire Â»)[46], meilleur joueur des Jeux olympiques de 1924, et les attaquants Pedro Petrone, meilleur buteur des Jeux olympiques de 1924, Pedro Cea, auteur de 5 buts en 4 matchs lors du Mondial 1930, et Santos Urdinarán (Petrone et Urdinarán ne jouent pas la finale de 1930). Ces couleurs ont été adoptées en 1910, au lendemain de la première victoire des Uruguayens à Montevideo, face à l'Argentine, le 15 août 1910. Troisième du groupe, l'Uruguay est éliminée dès le premier tour. Après l'expulsion de l'Italien Claudio Marchisio à la 59e minute, Suarez mord Giorgio Chiellini, ce qui lui vaudra neuf matchs et quatre mois de suspension. Pour le sélectionneur, le suivi nécessite une organisation pointilleuse et une remise en cause permanente. Parmi les sélections du reste du monde, la plus rencontrée est l'Angleterre (11 matchs), l'Australie et l'Italie (9 matchs). Aspetti economici. Double champion olympique en titre et jouant à domicile, l'Uruguay est logiquement favori[16],[17],[18].